La mort des supermarchés traditionnels a-t-elle sonné ?

Cette théorie est-elle réalité ou science-fiction ?

Une chose est sûre, de nombreux acteurs se penchent sur cette question et tentent de bouleverser les modèles existants. Force est de constater que la fin des supermarchés pourrait devenir réalité !

Le commerce de détail alimentaire a évolué au fil des années pour accompagner les consommateurs dans l’optimisation de leur temps.

Il est révolu le temps où les ménagères passaient leur samedi matin à remplir leur(s) chariot(s) de la semaine !

L’offre de livraison de repas et de courses s’étoffent, ce qui a pour conséquences majeures : la diminution de leurs coûts et la diminution des visites en supermarchés.

Les habitudes de consommation changent et ces tendances seront accompagnées par les nouvelles technologies.

L’arrivée de solutions technologiques à tous les niveaux de la chaîne de valeur (livraisons par drones, production via des fermes verticales…) va permettre une qualité de produits meilleure associée à des coûts plus faibles et, in fine une émancipation des modèles de supermarchés classiques.

Quelles offres pour les consommateurs de demain ?

Le défi majeur pour les supermarchés sera certainement d’adapter leur offre pour répondre aux besoins des consommateurs de demain : la proposition d’une nourriture abordable, saine et nutritive qui peut être livrée à tout moment et en tout lieu !

Que l’on croit ou non à la mort des supermarchés, la prochaine décennie va être décisive et riche en réinventions !